Le Théâtre des Champs-Élysées et Alpha poursuivent leur collection d’enregistrements des opéras de Mozart dirigés par Jérémie Rhorer. Après un Enlèvement au Sérail qui a reçu d’excellentes critiques internationales (FFFF Télérama…), voici La Clémence de Titus.
Il s'agit là d'un des opéras les plus réussis de Mozart dont le livret, remanié, se situe dans la lignée des chefs-d'oeuvre du classicisme français que sont les pièces de théâtre, Cinna de Corneille et Bérénice de Racine. Au premier, il emprunte la solitude du pouvoir, au second les déchirements des choix amoureux. Lors des représentations au Théâtre des Champs Elysées en décembre 2014, Denys Podalydès fit apparaitre la Bérénice de Racine en lever de rideau... proclamant sa résolution de quitter Rome. La noblesse, l'élévation spirituelle de ces adieux fixent le diapason psychologique et moral de l'opéra. Ils lancent à chacun un appel à se dépasser.

Dans la presse

« Direction musicale divinatrice, distribution vocale proche de l’idéal… Le dernier opéra composé par Mozart, longtemps déprécié, tourne la page du baroque pour aller de l’avant, frayer une voie neuve qui annonce le XIXème siècle… ». Gilles Macassar / Télérama, 2014 Cette version exceptionnelle est désormais disponible dans ce coffret 2 CD. Avec une distribution de haut vol.

LA CLEMENZA DI TITO / MOZART

février 11, 2017
Théâtre des Champs-Elysées & Alpha Classics
Live Recording

Le Théâtre des Champs-Élysées et Alpha poursuivent leur collection d’enregistrements des opéras de Mozart dirigés par Jérémie Rhorer. Après un Enlèvement au Sérail qui a reçu d’excellentes critiques internationales (FFFF Télérama…), voici La Clémence de Titus.
Il s'agit là d'un des opéras les plus réussis de Mozart dont le livret, remanié, se situe dans la lignée des chefs-d'oeuvre du classicisme français que sont les pièces de théâtre, Cinna de Corneille et Bérénice de Racine. Au premier, il emprunte la solitude du pouvoir, au second les déchirements des choix amoureux. Lors des représentations au Théâtre des Champs Elysées en décembre 2014, Denys Podalydès fit apparaitre la Bérénice de Racine en lever de rideau... proclamant sa résolution de quitter Rome. La noblesse, l'élévation spirituelle de ces adieux fixent le diapason psychologique et moral de l'opéra. Ils lancent à chacun un appel à se dépasser.

Dans la presse

« Direction musicale divinatrice, distribution vocale proche de l’idéal… Le dernier opéra composé par Mozart, longtemps déprécié, tourne la page du baroque pour aller de l’avant, frayer une voie neuve qui annonce le XIXème siècle… ». Gilles Macassar / Télérama, 2014 Cette version exceptionnelle est désormais disponible dans ce coffret 2 CD. Avec une distribution de haut vol.