Le classique accessible à tous

Le classique accessible à tous

Les enfants d’Aurore

Depuis 2016, Le Cercle de l’Harmonie a fait le choix de concentrer ses actions en faveur d’enfants de 4 à 11 ans, l’âge où la musique est perçue comme une donnée universelle, sans préjugés, sans catégorisation sociale, sans goût formaté. Le Cercle de l’Harmonie collabore avec l’Association Aurore, dont les centres prennent en charge et hébergent les familles ou les mères isolées de ces enfants en situation de précarité ou d’exclusion.

Tout au long de l’année, les musiciens de l’orchestre accompagnent les enfants dans leur découverte de la musique, au sein du centre Magenta de l’association Aurore. Chaque semaine, les musiciens proposent des activités pédagogiques d’éveil musical et initient les enfants à la pratique instrumentale. En fin d’année, une semaine de stage est organisée, à l’issue de laquelle les enfants peuvent aussi présenter leur travail lors d’un concert participatif. 

 

Cercle de l'Harmonie
© Caroline Doutre

Les Ateliers « Musiques & santé »

Le Cercle de l’Harmonie est également heureux de proposer, grâce au soutien d’Exane Asset Management, une nouvelle série d’ateliers dans le cadre d’un projet intitulé « Musique et Santé ». Aux côtés de l’association L’école à l’hôpital, les musiciens donnent ainsi au sein de différents centres hospitaliers d’Ile-de-France plusieurs modules d’ateliers et rencontres musicales à destination de jeunes adultes et adolescents.

Les actions pédagogiques

Chaque saison, le Cercle de l’Harmonie propose deux concerts spécifiquement conçus pour les élèves des classes élémentaires avec des ateliers de préparation à la découverte des œuvres en amont et une rencontre avec le chef d’orchestre à l’issue du concert. Ce sont près de 2 000 enfants qui sont ainsi accueillis chaque saison au Grand Théâtre de Provence.

 
Cercle de l'Harmonie
© Caroline Doutre

Les concerts de musique de chambre dans des cadres sociaux et médicaux

Autour des grands concerts symphoniques, Le Cercle de l’Harmonie développe une politique de commande de réduction pour quintet de certaines œuvres, et en particulier des symphonies de Beethoven pour pouvoir transporter le concert jusqu’aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer (en centre de soins palliatifs, hôpitaux ou maisons de retraite). En partenariat avec le Grand Théâtre de Provence.

Cercle de l'Harmonie
© Caroline Doutre

> Ecouter Jérémie Rhorer parler de l’action culturelle