Jérémie Rhorer

vérité force et beauté

Vérité, force et beauté, c’est ce que recherche Jérémie Rhorer dans sa vie de musicien

Après un cursus à la Maîtrise de Radio France qui lui a révélé sa vocation pour la direction d’orchestre, Jérémie Rhorer se forme au Conservatoire de Paris en clavecin, flûte, théorie et composition. Ses professeurs et mentors ont été Thierry Escaich, Emil Tchakarov, William Christie et Marc Minkowski.

Qu’il s’agisse des auteurs classiques comme ceux du romantisme allemand, ou encore du répertoire contemporain, dont les créations de Thierry Escaich, tous les répertoires occupent sa direction d’orchestre qui se nourrit aussi de sa formation de compositeur.

En tant que chef invité, Jérémie Rhorer se produit avec les grands orchestres européens et américains, comme l’Orchestre symphonique de Montréal, la Deutsche Kammerphilharmonie, le Philharmonia Orchestra, le Gewandhausorchester, le Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre de Paris ou encore l’orchestre philharmonique tchèque, dans plusieurs institutions parmi lesquels l’Opéra d’État de Vienne, le Bayerische Staatsoper, La Monnaie, le Teatro Real à Madrid et le Teatro comunale (Bologne). Il a été invité à diriger dans des festivals internationaux tels qu’Aix-en-Provence, Glyndebourne, Édimbourg, les BBC Proms, le Festival de Salzbourg et le Festival de Spoleto.

Cercle de l'Harmonie
© Caroline Doutre

Jérémie Rhorer a fait ses débuts aux États-Unis en 2008 avec le Philadelphia Chamber Orchestra.

Il obtient en 2014 le Grand Prix du Syndicat de la Critique et le BBC Music Magazine Award 2016 pour la production du Dialogue des Carmélites de Francis Poulenc donnée au Théâtre des Champs-Élysées.

En 2019, il est nominé pour la meilleure production de l’année aux l’International Opera Awards pour La Traviata qu’il donne au Théâtre des Champs-Élysées.

Disciple de Thierry Escaich, compositeur contemporain majeur, lauréat du Prix Pierre Cardin, Jérémie Rhorer poursuit un travail exigeant de composition parallèlement à la direction d’orchestre. Il a composé Le cimetière des enfants (versions pour piano et orchestre), un Concerto pour violoncelle pour Jérôme Pernoo (2014), et, sur commande du Philharmonia Orchestra, un Concerto pour piano destiné à Jean-Yves Thibaudet (2017).

…plus d’information sur : https://www.jeremierhorer.com/

Cercle de l'Harmonie
© Caroline Doutre
Do NOT follow this link or you will be banned from the site! ante. velit, vulputate, eget quis in ut odio libero quis, leo. pulvinar