logo

Portraits de musiciens

Les musiciens du Cercle de l’Harmonie ont été formés dans les plus grands conserva­toires dédiés à la pratique sur instruments d’époque, comme La Haye, Bâle ou Paris, et sont, pour la plupart, héritiers de la révolution d’interprétation initiée au milieu du XXème siècle par les grands théoriciens que furent Nikolaus Harnoncourt et Gustav Leonhardt. Ils sont représentatifs d’une évolution récente de la société musicale, formés à la technique moderne, ils sont convaincus du recours aux instruments d’époque pour défendre un certain type de répertoire, celui du Cercle de l’Harmonie.

Le Cercle de l’Harmonie est un orchestre qui intègre des musiciens du Philharmonia, du London Symphony Orchestra. Tous, réunis, sont persuadés  que c’est en utilisant les instruments pour lesquels les compositeurs ont écrit et pensé leurs œuvres que l’on retrouvera l’authenticité et l’esprit de celles-ci, défendant l’idée du rapport entre le texte et la texture musicale. Leurs grandes qualités techniques donnent au Cercle de l’Harmonie les moyens de ses ambitions de répertoire. Comme leur pratique constante  de l’opéra, l’attention portée aux chanteurs, leur a conféré une grande souplesse qui leur permet d’aborder le répertoire symphonique avec des qualités nouvelles de liberté et d’inventivité.

C’est avec une passion constamment renouvelée et ressourcée qu’ils entendent se présenter au public dans l’espoir de leur transmettre leur amour de ce siècle de musique.

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

Portraits de musiciens

Les musiciens du Cercle de l’Harmonie ont été formés dans les plus grands conserva­toires dédiés à la pratique sur instruments d’époque, comme La Haye, Bâle ou Paris, et sont, pour la plupart, héritiers de la révolution d’interprétation initiée au milieu du XXème siècle par les grands théoriciens que furent Nikolaus Harnoncourt et Gustav Leonhardt. Ils sont représentatifs d’une évolution récente de la société musicale, formés à la technique moderne, ils sont convaincus du recours aux instruments d’époque pour défendre un certain type de répertoire, celui du Cercle de l’Harmonie.

Le Cercle de l’Harmonie est un orchestre qui intègre des musiciens du Philharmonia, du London Symphony Orchestra. Tous, réunis, sont persuadés  que c’est en utilisant les instruments pour lesquels les compositeurs ont écrit et pensé leurs œuvres que l’on retrouvera l’authenticité et l’esprit de celles-ci, défendant l’idée du rapport entre le texte et la texture musicale. Leurs grandes qualités techniques donnent au Cercle de l’Harmonie les moyens de ses ambitions de répertoire. Comme leur pratique constante  de l’opéra, l’attention portée aux chanteurs, leur a conféré une grande souplesse qui leur permet d’aborder le répertoire symphonique avec des qualités nouvelles de liberté et d’inventivité.

C’est avec une passion constamment renouvelée et ressourcée qu’ils entendent se présenter au public dans l’espoir de leur transmettre leur amour de ce siècle de musique.

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre

l'orchestre